Menu
Échappée estivale dans les Cantons de l’Est

Échappée estivale dans les Cantons de l’Est

L’été tire lentement sa révérence et, avec lui, les couchers de soleil se font plus hâtifs. À l’occasion de la longue fin de semaine de la fête du travail, nous sommes partis de nouveau sur les routes des Cantons de l’Est pour randonner sur trois sommets au total, dont deux au coucher du soleil. 

 

Sur le Round Top des monts Sutton, le versant Est de la montagne est déjà à l’ombre lorsque l’on arrive au sommet. Le soleil dessine alors des jeux de contrastes sur les flancs des montagnes alentours. La lumière embrase aussi la vallée de la rivière Missisquoi en contre bas, alors que l’horizon se teinte de nuances de plus en plus magenta. On distingue au loin une kyrielle de sommets, ceux des États-Unis notamment, mais aussi quelques-uns de la région. 
Le crépuscule tombe à une vitesse vertigineuse depuis ce point de vue iconique, tout est alors baigné dans les douces teintes de l’heure bleue.

 

Après une nuit dans la van, on part en direction du Mont Orford. Ici l’objectif est de se dégourdir les jambes. On emprunte le sentier le plus abrupt pour la montée, un beau défi physique. Au sommet, les vues sont intéressantes, mais sans plus. 

 

Plus tard, on arrive au Parc Régional du Mont-Ham pour atteindre le sommet en fin de journée. Ici aussi on choisi le sentier le plus technique, et une petite heure plus tard nous voilà sur les crêtes de cette montagne qui culmine à seulement 713 mètres d’altitude. Pourtant, le sommet y est dénudé. Les caps rocheux permettent une vue complète dans toutes les directions. 
Le soleil est couvert d’un voile nuageux, malgré tout, les paysages s’embellissent progressivement de teintes dorées, autant à l’horizon qu’aux premiers plans. Il y a dans cette lumière de fin d’été d’autant plus de sérénité, qui accompagne chaque instant jusqu’au crépuscule. C’est ce sentiment qui nous motive à entreprendre ces randonnées qui se terminent à la lueur de nos lampes frontales…