Menu
Première hivernale dans les Adirondacks

Première hivernale dans les Adirondacks

Après avoir découvert les Adirondacks, situées dans l’état de New-York, lors de randonnées estivales, l’idée d’atteindre un sommet de cette chaîne de montagne en hiver était devenue une évidence.
Début janvier on s’est donc rendu au pied de Cascade Mountain, 36e plus haute montagne de la région avec ses 1 249 m, pour une première exploration hivernale des Adirondacks. 

Dès les premiers pas sur le sentier on est subjugué par la quantité de neige qui nous entoure. Tout est silencieux sous ce ciel bleu profond.
Après deux heures de randonnée, le sommet est proche. Le vent polaire vient alors nous surprendre brutalement au moment où l’on dépasse la ligne des arbres. Un vent affolant, violent même. Atteindre le sommet sera un combat contre ses rafales puissantes et glaciales ; pourtant le panorama est incroyable et invite à la contemplation.
On distingue quelques montagnes proches, et d’autres plus lointaines au milieu des conifères figés par l’hiver. La ligne des High Peaks est sublime, mais il nous est impossible de rester plus de 10 minutes sur le sommet nu tellement la température est hostile. Il faisait -17°C au départ du sentier, avec le facteur vent là-haut on avait certainement un ressenti de -35°C, si ce n’est plus. Je n’ai jamais eu aussi froid tout en étant aussi émerveillé par un paysage enneigé…
C’est exactement ce genre de panorama qui me fait adorer la randonnée en hiver : des perspectives montagneuses avec ces sapins momifiés par la neige et le vent polaire.