Menu
Rocheuses Canadiennes – Mount Assiniboine

Rocheuses Canadiennes – Mount Assiniboine

Pour la fin du voyage il fallait qu’on poursuive l’exploration en allant encore un peu plus loin, un peu plus dans l’arrière-pays. Quoi de mieux que d’explorer les contours sauvages d’une des montagnes les plus reconnaissables des Rocheuses avec sa forme conique : le Mount Assiniboine.
Situé en Colombie-Britanique, le Mount Assiniboine Provincial Park a été notre hôte pour 2 nuits  et 2 jours entiers sur les rives du Magog Lake. Aucun accès routier ne mène à ce parc provincial coincé entre les Parcs Nationaux Kootenay et Banff ainsi que les Kananaskis. Deux options s’offrent alors : la longue randonnée ou l’hélicoptère. On a choisi la première option à l’aller, et la seconde pour revenir. 

Quelque soit le sentier, les yeux sont forcément attirés par cette montagne hypnotisante, même lors de cette journée grise passée à arpenter différents point de vue sur ce pic où les nuages semblent rester accrochés inexorablement.
Le paroxysme vient sur The Nublet, une crête arrondie qui surplombe magnifiquement quelques lacs entourant le sommet. Le paysage là haut est tout simplement grandiose. À mesure que le soleil se rapproche de l’horizon, les tonalités subliment d’avantage ce qui se joue devant nos yeux ébahis. Le Mount Sunburst se révèle tout aussi captivant que le Mount Assiniboine qui trône en maître dans arrière-plan. Le temps nous semble suspendu alors que le déclin lumineux du jour orangé et rosé nous rappelle au contraire qu’il passe à une allure folle. Encore un moment plein de quiétude gravé dans nos mémoires.

Les 28 kilomètres nous éloignant petit à petit du Mount Assiniboine nous ont permis de traverser des paysages assez sauvages. D’abord au Wonder Pass, qui porte bien sont nom, ambiances alpines d’un calme troublant. Au cœur de ce territoire des grizzlys, les perspectives étaient toutes surprenantes. On longe Marvel Lake, lui aussi bien nommé, d’une beauté bleue remarquable.
On se sent choyés d’arpenter ces paysages. Mais on réalise également que notre voyage, aussi sublime soit-il, n’a fait qu’effleurer ce territoire alpin des Rocheuses. De multiples raisons de revenir explorer les splendeurs dont il regorge.

____
Ce court vol en hélicoptère pour nous rendre au Assiniboine Lodge fut notre baptême. La sensation dans les airs est assez troublante, d’autant qu’on a pas eu le temps de s’y habituer, c’était plus un taxi volant qu’un vol touristique. Cela a toutefois laissé le temps de contempler les paysages qu’on allait traverser quelques jours plus tard en marchant, rendant l’expérience magnifique bien qu’onéreuse.

Après avoir vécu au contact de cette nature généreuse pendant 3 semaines, il est difficile de revenir à la réalité du quotidien de citadin…. Se créer autant de souvenirs authentiques et vivifiants est un réel moteur pour tenir… jusqu’à la prochaine fois !