Menu
Roadtrip pour découvrir l’Outaouais

Roadtrip pour découvrir l’Outaouais

Des régions du Québec j’en ai visité et pas qu’un peu, presque toutes en fait. Pourtant tout proche de Montréal, je n’avais encore jamais exploré celle de l’Outaouais. 
L’association touristique de la région m’a donc invité à découvrir ce territoire lors d’un mini-roadtrip, avec l’appui de la compagnie montréalaise de location de van Le Baroudeur. Ils m’ont ainsi préparé un itinéraire sur mesure pour profiter des paysages de cette partie de la province.

 

Malchance, la pluie s’est invitée au début du séjour à notre arrivée au parc des Montagnes Noires de Ripon, notre point de chute pour deux nuits. Mais avec la méteo, il suffit souvent de faire preuve de patience. Si bien que pour la 2e soirée, l’heure dorée s’est révélée inspirant sur les hauteurs de la tour d’observation du parc. De là-haut, on découvre un panorama à 360 degrés au dessus de la cime des arbres. Un paysage comme une fresque de petit monts, dessinant des vagues à l’horizon.

   

Mais le moment le plus incroyable est celui de la dernière soirée. Installés à la base Air Eau Bois, sur les rives sud du réservoir du Poisson Blanc, la journée est venteuse, si bien que l’on ne peut pas pleinement profiter du magnifique plan d’eau, tellement c’est houleux. Heureusement, la base propose une multitude d’options pour profiter d’activités plus terrestres. 

 

Plus tard, alors que le soleil s’échappe vers l’horizon, le vent tombe. On contemple d’abord le coucher de soleil depuis les rives, profitant de la chaleur des rayons pour une courte baignade rafraichissante. Mais l’invitation est trop belle pour ne pas embarquer sur un canot et découvrir enfin le réservoir depuis l’eau, avec en prime les belles teintes colorées du crépuscule en toile de fond.
Un nouveau moment plein de quiétude partagé pendant quelques instants avec un couple de plongeons huards, un temps suspendu comme je les aime et que je cherche à vivre le plus souvent possible en nature. Décidément, il est possible de trouver du beau partout où on explore… À bientôt l’Outaouais!